Text this: La bourse, une machine infernale :